Les Batisseurs de Mondes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Pyros, Mage de feu

Aller en bas

Pyros, Mage de feu Empty Pyros, Mage de feu

Message  Bisounours le Ven 13 Mar - 15:12

Nom : Saï-Dakkon
Prénom : William
Surnom : Pyros
Age : 20 ans
Ville de naissance : Ville haute de Nayam (C’est la ville la plus au nord du pays, sur le littorale, prospère, fonctionnant en grande partie grâce au commerce. La ville est dirigé par des hauts nobles de la ville haute, vassaux direct du conseil des 10. Elle est séparée en deux parties, la ville haute où se trouve les plus riches et influant, et la ville basse, dans laquelle règne une grande pauvreté, cette partie fait 75% de la ville.)

Sorts :
1) Main ardente (1) : William peut faire apparaître un cône de flammes de 120° qui jaillit de ses mains tendues. Le cône fait 30 cm de rayon s'il est lancée d'une seule main, 50cm s'il est lancé des deux.
2) Boule de feu (2) : William crée une boule incandescente d’environ 15 cm de diamètre autour de laquelle brülent des flammes virevoltantes. Il s'agit d'un projectile que le magicien lance mais sa portée est limitée. Si la boule sort de la zone de contrôle du magicien, elle disparait purement et simplement.
3) Bouclier de feu (1): crée, sur le bras du magicien, une rondache de 30cm de rayon.
4) Chaleur (1): permet de se réchauffer dans un environnement glacé, de réchauffer quelqu’un qui souffre du froid, de faire monter de la fièvre ou de chauffer des petits objets jusqu’à 110°C.
5) Trait de destruction du froid (1): permet de libérer de l’énergie magique afin de diminuer les effets des sorts de la magie de glace, voir même annihiler le sort si celui-ci est suffisamment peu puissant.

Attributs
Résistance au feu : 20 %
Sensibilité au froid : 20 %
Peut donner, naturellement, au feu, les 3 couleurs élémentaires : rouge, jaune ou bleu, la couleur de base étant celle du feu naturel (jaune).
Il sait craché le feu avec un petite flamme et de l’alcool à brûler.

Magie : William maîtrise la magie du feu. C’est la maîtrise de la magie à l’état brut, dit aussi magie élémentaire, c’est une magie courante dans le royaume.

Description physique
Le signe de la guilde est visible sur la nuque de William.
William a les cheveux rouges de même que les yeux. Cette coloration se développa au cours de sa formation de magicien élémentaire. Ainsi, ayant initialement les cheveux et les yeux noir, il les a maintenant rouge foncé. Sa peau commence aussi à tirer sur le rouge, mais ce n’est qu’une teinte légère car il ne maîtrise sa magie que depuis peu.
Il est habillé d’une robe noire à manche longue de riche manufacture, ainsi qu’un pantalon noir simple. Ces deux vêtements ont la spécificité d'être totalement ignifugés. Il porte également une ceinture de cuir sur laquelle est accrochée une bourse, une dague et une gourde. Il cache par ailleurs quelques dagues de lancer dans sa robe de voyage ainsi qu'une dague richement décorée, gravée sur la lame de l'inscription : «Les Bannis de Saï-Dakkon». Ses chausses de cuir noir quelques peu usées constituent une cachette supplémentaire pour une dernière dague.

Caractère
William est calme, il sait se contrôler et déteste les violences inutiles. Ayant été élevé dans une famille riche, il connaît les bonnes manières et sait se tenir quand des gens importants sont présents. Ainsi connaît-il les formes de politesse à employer dans n’importe quelle situation. Malgré tout, il n’hésitera pas à défendre ses amis et valeurs par la violence, ou mieux encore par le feu.
L’amitié est une valeur importante pour Will et il déteste les traîtres. Il a une dent contre l'autorité et aime la liberté. De ce fait il peut paraitre désobéissant voir même « rebelle » pour certains esprits étriqués.
Il est aussi rêveur, et souvent dans la lune. Il aime marcher seul sur une route déserte au lever du soleil en réfléchissant au sens de la vie et en sifflotant l’air d’un grand opéra.
Il est cependant sérieux dans son travail. Quand il s'investit dans quelque chose, il le fera jusqu’au bout sans lâcher prise, sauf si il devait se sacrifier ou sacrifier un ami.
Il aime la magie du feu, il s’amuse souvent avec celle-ci et passe des heures à s'entraîner à ses sorts ou à faire des expériences. Il cherche la puissance par amour du feu (qu’il soit magique ou pas) et non pour la puissance elle-même.

Background

William est né dans la ville haute de Nayam. Il est le fils cadet de la famille Dakkon, l'une des familles nobles dirigeant la ville, , la 5 ème la plus importante. Son père et sa mère était donc riches et vivaient dans une grande maison. Il a 3 sœurs ainées, toutes intelligentes et douées à l'exes. Enfant gaté toute son enfancepar sa famille, il ne s’intéressait cependant pas à ses cadeaux, qui au bout de quelques jours était retrouvés brûlés quelque part dans le manoir. L'unique enfant mäle de la famille développait des pouvoirs intéressants, et bien meilleurs que les tours de passe et de magie basique de ses sœurs dont les parents avaient toujours été fiers. Paradoxalement l'éducation de Williams se fit à coups de ceinturons car William préférait s’amuser que de suivre les cours d’éducation, d’économie ou de géographie, enseignmement qui aurait du a terme lui permettre de reprendre les affaires familiales. Voyant que Williams ne comprenait rien au sciences des marchands au point d'en paraitre idiot, ils abandonnèrent et durent se résoudre à prendre la fille aînée comme prochaine maîtresse de maison. ILs envoyerent ainsi William à l’école de magie élémentaire, sous un autre nom, pour ne pas avoir de problème. Il fut donc déclaré comme mort alors qu’il n'avait que 15 ans et entra secretement dans une famille noble mineure, qui l’envoya au frais des Dakkon dans l’école de magie élémentaire la plus réputée du nom de « L’école des 4 Forces Élémentaires »,dont sortent les seuls magiciens autorisés à pratiquer leur magie dans Nayam. Il faut savoir que jadis, la ville eut beaucoup de problèmes avec les magiciens. L'usage de la magie y a donc été resreint à quelques personnes d’origine noble. A moins de payer une grosse somme d'argent pour s'acheter une liscence ou de travailler pour la municipalté,Tout autre pratiquant étant considérer comme un terroriste.

Au sein de ce collège réputé, il apprit à manier la magie. Cette école était malheureusement beaucoup trop strict pour son esprit belliqueux et il y accomplissait nombre de délit : brûler des tableaux anciens, des animaux... Ces actes étaient fréquents mais discrèts. Ainsi personne ne savait qui le faisait. Ces délits n’avaient pas pour but de détruire mais était le résultat d'expériences ratées. Il essayait en effet de manier des sorts trop difficiles pour lui, chose totalement illicite, mais il y arrivait... parfois.
Il reçu ainsi le surnom de Pyros de la part de ses proches qui le protégeaient.

Pour devenir un magicien novice, il fallait étudier pendant 10 ans de sa vie, et Pyros aurait du en sortir à 25. Mais lui son niveau fut atteint bien plus vite puisque c’est à 18 ans qu’il sortit de l’école, aucun titre en main mais une grande expérience dans la magie du feu, suffisante pour défier un magicien novice, et le battre à plate couture. La raison de son exclusion est floue, la rumeur raconte qu’il y aurait eut un défi ayant très mal tourné et qui aurait porvoqué des morts et des blessés graves... La véritable raison est que William avait réussi à créer une petite bande de fanatiques de la magie, avec qui il pouvait faire ses expériences en étant plus tranquille car mieux organisée, il y avait une fille très intelligente (Jessica Jolio, qui connaissait la théorie comme personne d’autre, c’était d’ailleurs la petite amie de Will et un mec plutôt costaud (Jean Harmop) qui était là pour préparer le terrain car il fallait souvent déplacer des choses etc.. Un jour, lors d’une réunion hebdomadaire, Jean avait prévenue les autorités supérieures des petites réunions et c’est alors qu’ils se pointèrent en pleine réunion avec lui, et là ce fut le drame. La personne que détestait le plus et qui détestait le plus William dans l’école était venu les prendre en flagrant délit, accompagné de son meilleur ami !!! William pris d’une folie inexplicable déchaîna toute sa magie sur Jean, au point de vider toute son endurance et de se trouver sur la frontière de la mort. Quand il se réveilla, il y avait deux lit à côté de lui, l’un était occuper par une personne qui avait dû être brûlé gravement et qui était presque mort, c’était un professeur, qui accompagnais Jean, et l’autre était occupé par sa copine dont le visage était bruler intégralement. On lui expliqua en détail le drame car il n’en avait pas de souvenir, et on lui dit qu’il s’était violemment vider de sa magie en utilisant des sorts qu’il aurait dû lui être interdit, ce que les magiciens ne savaient pas. D’ailleurs sa copine ne le lui pardonna jamais, ce fut un drame pour Pyros . C’est alors qu’il passa devant une cour de justice interne à l’école ou vint sa famille et des nobles hautement placé. On décréta qu’il avait désobéi trop souvent et mais que pour le drame il n’en était pas responsable entièrement de cet accident, mais il méritait plus que la prison, le titre de Saï-Dakkon, c'est-à-dire « Banni des Dakkon » ainsi il perdait tous droits de nobles, et toutes écoles de magie à Nayam lui étaient interdites, ainsi que tout métier de marchand ou supérieur.
Il fut alors banni de la ville haute, on lui donna un peu d’argent et maintenant il devait se débrouiller seul.

Il erra dans la ville basse, mangeant des rats, dormant sous les ponts... La vie était bien différente alors : elle était terriblement difficle pour ce jeune homme qui n'avait connu que l'aisance mais il était libre comme jamais et c’est ce qui le tenait en vie. A cause de son expérience traumatisante, il avait du mal à contrôler sa magie : une fois alors qu’il essayait d’allumer un feu pour cuire un rat, il n’arrivait pas à faire sortir de flamme, tandis qu'une autre fois sans même se concentrer il chauffa à blanc la dague qu’il tenait dans les mains. sa magie était devenue instable... Un jour on retrouva deux brigands carbonisés dans un quartier mal famé de la ville. On sut tout de suite qui était le coupable mais on entendit plus parler de Pyros pendant 2 ans. Ses crimes à Nayam sont maintenant oubliés et plus personne ne saurait dire qui était Pyros, car tout le monde le croit mort ou pourrissant dans une prison.

Voici ce qui c’est vraiment passé :
Alors que ça faisait à peine un mois qu’il traînait dans la ville basse, perdu, il s’attarda, alors que la nuit était à son comble, dans des rues étroites et sombres. Ce qui devait arriver arriva : il se fit attaquer par trois brigands, qui avait vu qu’il était riche et qui voulaient sa bourse. William tenta de se défendre, mais à un contre trois cela le combat était par trop inégal. Il encaissa quelques coupures, mais de plus en plus, il sentait sa chair se déchirer. C’est alors qu’il sentit une colère incontrôlable monter en lui…
Quand il se réveilla il était à nouveau allongé dans un lit, qui devait se trouver dans un sous sol au vue de l’humidité et du peu de lumière. Il souffrait de partout et quand il se releva il vit qu’un homme avec une tunique rouge le regardait.

- Bonjour William Saï-Dakkon, Comment te sens tu ?
- J’ai déjà été mieux, mais qui êtes vous ? Où suis-je ? Comment connaissez-vous mon nom ? Comment m’avez-vous trouvez ? Que c’est t’il passé ?
-Tant de question... soit patient, je vais te répondre au fur et à mesure...
Commençons par les présentations : Je suis Edward Saï-Dakkon. Je suis un banni, comme toi. Mais surtout je suis ton parrain. Te voilà dans ma cachette, là ou je vis depuis quelques temps. J’étais là quand tu as été jugé et j’ai essayé de te défendre. Grâce à moi ils n’ont pas prononcé la peine capitale, ni la prison. Mais bon, à force de me battre bec et ongles pour ta cause, ils ont finalement déclaré que j’étais fou et ils m’ont banni. Pour répondre a ta dernière question, jete suis depuis pas mal de temps. Je voulais te prendre sous ma tutelle mais je voulais d'abord savoir si tu étais stable, et si tu n’étais pas devenu fou après toutes ces épreuves. Sache que ce que tu as fait était très dangereux : tu a été trop avide de pouvoir et a cause de cela ta magie est devenue instable. C’est ainsi que tu as fini par tuer ton meilleur ami et défigurer ton amie, une émotion trop forte, la trahison de jean ta fait déchaîner tes pouvoir et tu aurais put y rester. C’est également ce qui s’est passé il y a une semaine - car cela fait une semaine que tu dors - mais un peu différemment, car là c’est la trop forte douleur qui t’a rendu fou de colère, tu aurais pu y rester également mais j’étais derrière toi et j’ai pu te sauver la vie puis te soigner. Ainsi je veux que tu restes ici deux ans et que tu sois mon élève, je t’apprendrais à contrôler ta magie et à l’apprendre sans danger, aussi je t’apprendrais les langues, la géographie, la cuisine pour que tu puisses te débrouiller seul après et que tu sois digne d’appartenir au Saï-Dakkon. Je ne suis pas seul ici, tu verras que nous sommes une vingtaine de magicien rejeté par la famille, nous nous entraidons et nous pour devoir de fraternité entre nous.

C’est ainsi que commença l’apprentissage de William, il apprenait vite et sut rapidement comment contrôler ses sentiments, ainsi que sa magie. Il apprit les rudiments de la vie, le maniement de la dague, la survie en général, la couture, la cuisine, et il faisait souvent du sport pour garder sa santé physique, mais il n’était pas très bon.
Deux ans plus tard, son apprentissage était fini, sa magie marchait correctement même si pour cela il avait dû accepter d’être moins puissant pour en contrepartie avoir un contrôle parfait de sa magie. Il avait appris la patience et avait réduit son avidité de pouvoir.
Il partit alors pour sa première mission solo, celle-ci était simple, c’était surtout un test de confiance pour lui permettre de passer des grades. Mais a son retour, il vit que la porte de la cachette était grande ouverte, une odeur de roussi sortait de là, tout le monde était mort, il récupéra dans les décombres, le reste de pièce qui traînait par terre, il récupéra un sac, mis ses affaires dedans, récupéra la dague de son oncle, qui était le chef de la guilde des Saï-Dakkon tous ces gestes étaient calme et rapide. Il essaya de récupérer un indice sur la mort mystérieuse de sa famille, il ne trouva qu’un papier à moitié brûler du conseil des nobles demandant la destruction de cette cachette de terroriste. Puis sans un mot il quitta la cachette et sans un regard derrière lui il partit sur les routes, on pouvait voir en s’approchant de lui que ses yeux brillait de larme, il avait perdu sa troisième famille et il était de nouveau seul, mais il se promit de revenir plus tard, pour se venger de cette tuerie, quand il serait plus fort…
Il réapparu plus tard à Evendel où il entra dans la guilde des Plumes de Cristal, lieu où l’autorité n’était pas la première priorité mais ou l’esprit d’une famille était retrouvé. Il espérait qu’elle durait plus longtemps cette fois.


Dernière édition par Bisounours le Lun 18 Mai - 20:12, édité 1 fois
Bisounours
Bisounours

Messages : 22
Date d'inscription : 27/02/2009
Age : 32
Localisation : INSA

http://www.milksyn.fr

Revenir en haut Aller en bas

Pyros, Mage de feu Empty Re: Pyros, Mage de feu

Message  l'Ampli le Jeu 30 Avr - 12:28

Arcane 0 : Le Fou

_________________
"Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même." (Nietzsche)
l'Ampli
l'Ampli

Messages : 39
Date d'inscription : 27/02/2009
Localisation : 6e étoile à gauche, chercher celui qui est dans les nuages

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum